sogogi doenjang guk soupe de doenjang au boeuf

J’ai découvert la recette du Sogogi Doenjang-guk, la soupe de doenjang au boeuf, un jour où j’ai du trouver un moyen d’écouler mes restes de chou blanc.

Lorsqu’on achète un chou pour faire une recette particulière, comme des okonomiyakis, on se retrouve bien souvent avec de très grandes quantités de reste de chou. Les recettes pour écouler les restes ne sont pas nombreuses. A part manger de la salade de chou ou de la choucroute pour la semaine qui vient, dur de trouver des alternatives.

Le grand avantage de cette soupe, en plus d’être plutôt facile à préparer, est qu’elle est très saine et faible en calorie ! En effet, l’ingrédient principal de la recette est le chou blanc, un ingrédient bon pour la santé et qui n’accumule pas vraiment les calories.

Les ingrédients du Sogogi Doenjang-guk

L’ingrédient principal de cette recette est donc le chou blanc, basique que l’on trouve facilement dans le commerce. Vous n’aurez pas non plus de mal à trouver d’oignon.

Pour la viande à inclure dans la soupe, je n’ai pas vraiment de recommandation à vous donner. Choisissez n’importe quel morceau de bœuf. J’ai même essayé avec de la viande hachée et c’était très bon.

Pour le doenjang, vous le trouverez en supérette asiatique ou coréenne, ou en ligne comme sur Kimchi Passion.

Le dasida, le bouillon coréen

Le dasida est un ingrédient important de la recette, c’est ce qui donne la saveur aux bouillons coréens. Vous le trouverez aux mêmes endroits que le doenjang. Il existe trois types de Dasida : Dasida aux anchoix, dasida au boeuf et dasida aux fruits de mer.

Choisissez celui qui se marie le mieux avec les autres ingrédients, mais vous ne pouvez jamais vous tromper avec le dasida aux anchois. C’est le plus basique dans la cuisine coréenne. Dans ce cas précis, le dasida au boeuf est un bon choix.

Si vous n’avez pas de dasida, vous pouvez le remplacer par des bouillons trouvables en grande surface : ici un fond de veau ou bouillon de boeuf. Évitez de prendre ceux aux herbes pour garder un goût plus pur.

La recette du Sogogi Doenjang-guk

sogogi doenjangguk

Doenjang-guk au boeuf

Maureen Yun
Petite variante du Doenjangjjigae, ce doenjang-guk utilise des ingrédients plus originaux. Très bonne pour la santé, cette soupe de chou coréenne est parfaite pour l'hiver !
Temps de préparation 5 min
Temps de cuisson 1 h
Temps total 1 h 5 min
Type de plat Plat principal
Cuisine Coréenne
Portions 4 personnes
Calories 250 kcal

Ingrédients
  

  • 1/4 chou blanc
  • 200-300 g morceau de boeuf
  • 3 gousses ail
  • 1 oignon
  • 1 c. à soupe doenjang
  • 1/2 c. à soupe dasida (poudre pour bouillon coréen, à remplacer par du fond de veau ou bouillon de légume)
  • Eau

Instructions
 

  • Couper le chou et l'oignon en morceaux grossiers. Emincer finement l'ail.
    sogogi doenjangguk etape 1
  • Couper le morceau de boeuf en lamelles fines.
    sogogi doenjangguk etape 2
  • Faire chauffer une marmite avec une pointe d'huile. Y faire revenir la viande et l'ail sur feu fort.
    sogogi doenjangguk etape 3
  • Quand la viande est tout juste cuite, ajouter le chou et l'oignon. Faire revenir en remuant continuellement pendant 5 minutes.
    sogogi doenjangguk etape 4
  • Ajouter de l'eau à hauteur. Mettre sur feu moyen et laisser mijoter 30 à 40 minutes jusqu'à ce que le chou soit cuit.
    sogogi doenjangguk etape 5
  • Quand le chou est cuit, ajouter une cuillère à soupe de doenjang et bien le diluer dans l'eau.
    sogogi doenjangguk etape 6
  • Ajouter le dasida et laisser mijoter sur feu moyen encore 5 à 10 minutes.
    sogogi doenjangguk etape 7
Keyword boeuf, chou, soupe

Doenjang-guk VS doenjang-jjigae

Vous connaissez peut-être le Doenjang-jjigae (dont vous pouvez retrouver la recette ici !). Vous vous demandez sûrement quelle est la différence entre le Doenjang-GUK et le Doenjang-JJIGAE ?

J’explique les différences entres tous les plats à base de bouillon de la cuisine coréenne dans mon article sur le Mandu-guk. Vous pouvez vous y référer pour avoir une idée.

Un Doenjangjjigae regroupe beaucoup plus d’ingrédients et un bouillon plus épais. Un doenjang-guk n’a que quelques ingrédients et un bouillon plus clair.

On mange le Doenjangjjigae en accompagnement de viande grillée très généralement ou tout seul avec du riz et des banchans. On mange le doenjang-guk en accompagnement de riz et d’un plat principal, dans un repas typiquement coréen, un peu comme la soupe miso au Japon !

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à me le faire savoir en notant et en laissant un commentaire juste sous la recette ! Tout retour sur les recettes que je vous présente m’aide :).

Abonnez-vous aux mises à jour

Adresse e-mail non valide