samgyetang soupe de poulet au ginseng coreenne

Le Samgyetang est l’un des plats emblématiques de la cuisine coréenne. Soupe le plus souvent composée d’un petit poulet entier farci de riz et d’ingrédients médicinaux comme le ginseng, c’est un plat connu pour donner de l’énergie ! On le mange bouillonnant, au plus chaud de l’été en Corée.

Pourquoi le Samgyetang est-il “bon pour la santé” ?

Plusieurs ingrédients peuvent rentrer dans la composition du Samgyetang. L’ingrédient essentiel du bouillon est le ginseng. Cette racine revigore le corps et l’esprit et atténue la fatigue. Les autres ingrédients du bouillon comme la jujube, l’ail, le Hwangi (astragale ?) et la châtaigne apportent également un grand nombre de nutriments au bouillon de poulet, déjà fort nourrissant.

Il faut savoir en plus de cela qu’un poulet entier correspond à une portion pour une personne. Ce sont de petits poulets, mais on peut quand même se douter de l’apport calorique élevé du plat…

Calorique et pleins de nutriments, c’est donc un plat parfait pour la santé lorsque l’on est affaibli !

Pourquoi le Samgyetang se mange l’été ?

Sambok (삼복)

Dans la culture coréenne on calcule tous les ans les trois jours les plus chauds de l’année. Cette triade est appelée le Sambok (삼복). Le premier jour est appelé Chobok (초복), le second Jungbok (중복) et le dernier Malbok (말복). Tout comme le nouvel an lunaire, ces dates ne sont pas fixes dans notre calendrier.

Cette année Chobok aura lieu le 11/07/2021, Jungbok le 07/21/2021 et Malbok le 10/08/2021.

Selon la tradition qui s’est installée depuis les années 60 en Corée, c’est pendant ces jours-ci que l’on mange un Samgyetang ! Je ne vous recommande cependant pas d’aller en manger au restaurant ce jour-là… Vous risquez de faire la queue…

Récupérer l’énergie perdue à cause de la chaleur

Mais pourquoi manger un bouillon brûlant les jours les plus chauds ? Les Coréens refont le plein d’hydratation et d’énergie avec cette soupe pleine de nutriments et de calories les jours où toutes leurs forces s’échappent à cause de la chaleur.

Je n’ai aucune idée de la valeur scientifique derrière cette croyance. Personnellement, je suis bien contente qu’aujourd’hui il y ai la clim’ dans les restaurants coréens. Sinon, je ne sais pas si je pourrais déguster un Samgyetang par 30-40 degrés dans l’humidité de l’été coréen…

Bosintang (보신탕)

Vous n’aimez pas trop le poulet ? Sachez qu’un autre plat très populaire se mange pendant ces jours-ci. Le Bosintang (보신탕) est un bouillon de… viande de chien. Sa popularité est en TRÈS FORTE BAISSE dans le pays. La plupart de la jeune génération n’y a même jamais goûté. Il existe tout de même des restaurants qui le proposent en spécialité.

La recette du Samgyetang

Pour le bouillon du Samgyetang, vous devez vous procurer un kit pour Samgyetang ! Vous le trouverez en supérette asiatique et/ou coréenne. Le riz gluant se trouve également en supérette asiatique. Il peut être remplacé par du riz rond à dessert/pour risotto.

Un banchan parfait pour accompagner le Samgyetang : le Keotjeoli (voir la recette) !

samgyetang

Samgyetang - Soupe de poulet au ginseng

Maureen Yun
Le Samgyetang est une soupe de poulet coréenne dont le bouillon est infusé de ginseng et autres plantes médicinales bonnes pour la santé. C'est un plat très populaire les jours les plus chauds d'été pour donner de l'énergie !
Temps de préparation 2 h
Temps de cuisson 1 h
Temps total 3 h
Type de plat Plat principal
Cuisine Coréenne
Portions 4 personnes
Calories 500 kcal

Equipment

  • Une grande cocotte
  • 1 sachet pour bouillon

Ingrédients
  

  • 1 poulet fermier de 1,5kg environ (il est possible de faire le plat avec des morceaux de poulet mais le bouillon sera un peu moins bon)
  • 200 g riz gluant (remplacer par du riz rond à dessert/risotto si pas de riz gluant)
  • 15 gousses d'ail

Pour le bouillon

  • 1 kit pour samgyetang
  • 2-3 jujubes sechées (optionnel, il y en a dans le kit)
  • 1 c. à café glutamate de sodium (optionnel)
  • Eau

Au moment de servir

  • Sel

Instructions
 

3h avant de servir

  • Rincer le riz gluant à l'eau claire une première fois. Le rincer deux fois en tout en gardant l'eau de lavage. Laisser tremper le riz dans une grande quantité d'eau pendant 2 heures.
    samgyetang etape 1

1h30 avant de servir

  • Sortir le poulet. Bien prendre soin de retirer tous les restes d'entrailles qui pourraient rester à l'intérieur.
    samgyetang etape 2
  • Couper le croupion du poulet et le retirer.
    samgyetang etape 3
  • Couper la peau en surplus autour de l'ouverture et la retirer.
    samgyetang etape 4
  • (optionnel) Faire des trous dans la peau. Ces trous serviront à fermer le poulet.
    samgyetang etape 5
  • Essorer le riz.
    samgyetang etape 6
  • Enlever la peau de l'ail.
    samgyetang etape 7
  • Mettre le contenu du kit à Samgyetang dans un sachet pour bouillon (un sachet en tissu propre qui permettra de laisser infuser).
    (Optionnel) Remplacer les jujubes du sachet par les jujubes séchées.
    samgyetang etape 8
  • Fermer le sachet.
    samgyetang etape 9
  • Mettre le poulet dans une grande cocotte. Farcir le poulet de riz et d'un tiers des gousses d'ail.
    samgyetang etape 10
  • Bien remplir.
    samgyetang etape 11
  • (optionnel) Fermer le poulet en faisant passer les cuisses dans les trous créés plus tôt dans la peau.
    samgyetang etape 12
  • Sceller le mieux possible le poulet en pliant les cuisses. Il est possible de les maintenir avec un fil.
    samgyetang etape 13
  • Ajouter le reste du riz et des gousses d'ail un peu autour.
    samgyetang etape 15
  • Ajouter le sachet pour le bouillon à côté du poulet.
  • Ajouter de l'eau à hauteur.
    samgyetang etape 17
  • Fermer la cocotte et mettre sur feu moyen. Laisser mijoter pendant une heure. Vérifier régulièrement que le riz n'accroche pas au fond et qu'il y a toujours du bouillon tout en mijotant doucement.
    samgyetang etape 19
  • Au bout de 50 minutes retirer le sachet de bouillon.
    (Optionnel) Ajouter le glutamate de sodium (MSG) et remuer.
    Laisser encore 5-10 minutes sur feu doux et servir à tous les convives un morceau de viande, du riz et du bouillon !

Notes

Traditionnellement on sert une petite coupelle de sel à côté du bol dans lequel on trempe légèrement le poulet avant de le manger.
Il est possible de saler le bouillon lui même si on préfère pour relever la saveur.
Keyword healthy, poulet, soupe

A la maison, plutôt que de proposer 4 petits poulets individuels, je trouve beaucoup plus facile de réaliser un grand poulet que l’on partage. Le poulet est plus facile à trouver en France à cette taille.

On sert généralement le Samgyetang avec une petite coupelle de sel. Ensuite, on effleure le sel avec un morceau de poulet que l’on mange. Cette manière de manger réhausse la saveur du plat ! En tant que française, je préfère bien souvent ne pas me prendre la tête et saler mon plat… Mais mon copain coréen préfère cette technique alors je vous l’enseigne !

Cette recette vous a plu ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me faire un retour ! Cela me motive énormément !

Sources :

Abonnez-vous aux mises à jour

Adresse e-mail non valide