Curry au poulet

Le curry japonais ou coréen est un plat assez typique des mamans japonaises ou coréennes.

Et on les comprend ! Facile à faire en grande quantité, le curry japonais remplit efficacement les assiettes et les estomacs. Il est servi principalement à la maison et sans grande prétention. C’est le plat facile qui est resservi dans les assiettes des enfants pendant une semaine.

Cependant vous trouverez tout de même des restaurants qui se spécialisent dans le curry au Japon comme en Corée. Ce qui est amusant à noter, c’est que dans ce domaine les deux pays ont deux idées bien différentes à vous proposer.

Pas de cuiseur à riz ? Apprenez à faire du riz coréen sans !

De quels ingrédients a-t-on besoin pour faire un curry japonais ?

Le curry japonais est le plus souvent réalisé avec des légumes d’hiver comme la pomme de terre, la carotte, l’oignon,… Parfois j’utilise du navet. C’est un plat d’hiver donc cela fonctionne bien. Vous pouvez utiliser des légumes de saison si vous souhaitez faire la recette en été.

J’ai choisi de le faire au poulet mais vous pouvez choisir la viande qui vous plait, comme un sauté de porc ! Pour les végétariens, j’ai déjà essayé avec des pois chiches et c’était délicieux ! Vous pouvez aussi bien ne mettre aucune viande et ne compter que sur les légumes.

Pour la pâte de curry, celle que j’utilise dans la recette est celle-ci. On la trouve facilement dans les supermarchés asiatiques, japonais ou coréens.

On peut également utiliser la poudre de curry coréenne, beaucoup plus facile d’utilisation et tout aussi délicieuse ! C’est celle que nous utilisons le plus. Vous en trouverez ici.

Pour des raisons de confidentialité YouTube a besoin de votre autorisation pour charger. Pour plus de détails, veuillez consulter nos Politique de confidentialité.
J'accepte
curry

Curry japonais au poulet

Maureen Yun
Le curry est un plat facile à faire en grande quantité, parfait pour votre meal prep de la semaine. Réconfortant et réchauffant, c'est la recette parfaite en automne et en hiver !
5 from 1 vote
Temps de préparation 20 min
Temps de cuisson 1 h
Temps total 1 h 20 min
Type de plat Plat principal
Cuisine Coréenne
Portions 4 personnes
Calories 460 kcal

Equipment

  • Marmite

Ingrédients
  

  • 2-3 carottes
  • 2-3 pommes de terre
  • 2 oignons
  • 2 blancs de poulet
  • 4 blocs curry japonais (ou 2 c. à soupe de curry coréen)
  • Eau

Instructions
 

  • Couper les carottes, oignons et pommes de terres en gros morceaux. Ce doit être une forme parfaite pour une bouchée ! Mettre de côté.
    curry etape 1
  • Couper le poulet en morceaux de la même taille.
    curry etape 2
  • Faire chauffer un peu d'huile dans une marmite et y faire blanchir les morceaux de poulet.
    curry etape 3
  • Quand les morceaux de poulet sont blancs mais pas dorés, ajouter les légumes. Faire revenir en remuant en continu pendant environ 5 minutes.
    curry etape 4
  • Ajouter de l'eau à hauteur des légumes et porter à ébullition.
    curry etape 5
  • Couvrir et laisser mijoter sur feu moyen pendant au moins 30 minutes.
    curry etape 6
  • Vérifier que les pommes de terres et carottes sont cuites (une fourchette doit les transpercer facilement sans se désintégrer).
    curry etape 7
  • Sortir un bloc de curry (4 carrés) ou le curry coréen.
    curry etape 8
  • Mettre le curry et bien mélanger.
    (Si vous utilisez le curry japonais : mélanger petit à petit le curry dans le bouillon, carré par carré. Faire bien attention que chaque carré soit bien dilué. Pour bien faire, prendre une louche et y mettre le carré, remplir de bouillon et mélanger pour diluer. Verser le contenu de la louche dans le reste de la marmite en gardant le carré dedans et reprendre du bouillon. Diluer et recommencer jusqu'à ce que le carré soit entièrement dilué !)
    Laisser réduire sur feu moyen jusqu'à obtenir une texture un peu épaisse et pâteuse !
    curry etape 10
Keyword épicé

C’est une recette d’une simplicité enfantine !

Un conseil tout de même si vous utilisez la pâte de curry japonaise. Si vous jetez votre carré dans la marmite, vous risquez de le retrouver entier dans votre assiette au moment de servir ! Pour éviter cela, je vous conseille de prendre une louche et de le mettre dedans.

Ensuite, vous faites entrer du bouillon dans la louche et mélanger pour diluer. Après avoir bien coloré le bouillon, vous videz la louche en gardant le carré et vous reprenez une louche, et ainsi de suite jusqu’à dissolution complète !

Quel goût à le curry japonais ou coréen ?

Le curry japonais ou coréen a un goût plus sucré et doux que le curry indien. On y retrouve des épices très similaires mais la sauce est plus épaisse et les ingrédients qui le composent lui sont propres. Ce sont des légumes d’hiver comme la pomme de terre, la carotte, l’oignon,…

Il existe une version douce et piquante des marques de curry japonais et coréen.

Comment manger le curry japonais ?

Le curry se mange avec du riz. Dans une assiette (préférablement creuse), servez le riz d’un côté de l’assiette. Versez ensuite le curry de l’autre côté. Moitié/moitié dans l’assiette.

Il n’y a pas besoin d’accompagnement mais j’aime le servir avec des pickles, comme le Kimchi, du navet mariné,… !

Vous préférez une version vegan ? Découvrez le curry coréen vegan !

Comment conserver le curry japonais ou coréen ?

Les blocs de curry japonais ou la poudre de curry coréenne se conservent dans un placard à l’abri de l’humidité et de la lumière. Ce sont des ingrédients secs, ils se conservent donc de nombreux mois s’ils sont hermétiquement fermés.

Une fois que vous avez réalisé votre curry, ce dernier peut être servi jusqu’à une semaine s’il est conservé au frigo. C’est un plat qui se conserve longtemps !

Vous pouvez également le congeler dans des boîtes hermétiques. Le curry décongelé et réchauffé ne perd pas en saveur. C’est donc un plat idéal à garder au congélateur pour les soirs de flemme.

Le curry dans les restaurants japonais

N’étant pas allée moi-même au Japon, je vous rapporte ce que j’en ai appris par le biais de mes amis vivant au Japon. Les restaurants de curry au Japon semblent concentrer leur force Marketing sur un aspect bien particulier de leur curry : son piquant. En effet, il existe une chaîne de restaurants proposant des currys avec différentes gradations de piquant. Entre le doux et celui qui vous troue l’estomac, quel sera votre choix ?

Le défi doit être amusant pour les japonais dont la cuisine n’est pas du tout épicée. Je me demande si beaucoup d’entre eux arrivent à finir le niveau le plus élevé sans finir aux urgences ou sur les toilettes… C’est un défi qu’on retrouve sur ma Bucket List des choses à faire au Japon !

Le curry dans les restaurants coréens

Les coréens n’ont pas vraiment besoin du curry pour manger du piquant. Les restaurants coréens de curry ne mettent pas tant que ça en avant cet aspect. D’ailleurs je pense que certains mangeraient le curry ultra piquant des restaurants japonais sans sourciller.

Si vous pensez que j’exagère, essayez les nouilles instantanées BuldakBokkeummyeon 불닭볶음면, et imaginez que pas mal de coréens mangent ça sans être déphasés…

Les restaurants de curry coréens mettent en avant le côté japonais du plat. Afin de s’écarter un peu de l’image « maman avait pas d’idée elle a mis tout ce qui trainait dans le frigo dans la marmite et fait un curry pour la semaine », les restaurants ont un standing un peu classe de restaurant étranger, et le menu propose différents curry en fonction des viandes.

Je ne vais pas mentir, c’était très décevant et cher pour ce que c’est. Dans l’assiette pas de légume, seulement du riz, deux trois morceaux de viande et une mare de sauce curry. J’ai été très déçue de ne pas retrouver le côté familial et nourrissant du curry fait à la maison.

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à me le faire savoir en notant et en laissant un commentaire juste sous la recette ! Tout retour sur les recettes que je vous présente m’aide :).

Abonnez-vous aux mises à jour

Adresse e-mail non valide