dosirak lunch box coreenne traditionnelle

Le Dosirak est la « lunchbox » ou gamelle coréenne. Similaire au bento japonais, c’est un repas préparé à la maison et conservé dans une boîte jusqu’à l’heure du repas de midi.

Le Dosirak de nos jours en Corée

Le Dosirak fait maison n’est plus aussi courant dans la société actuelle. En effet toutes les écoles et universités proposent des cantines (학교식당 Hakgyo Sikdang) très abordables pour les étudiants de tous niveau social.

Quant aux salariés, manger au restaurant est très peu cher en Corée. Il est courant de profiter de la pause déjeuner pour aller manger dans les restaurants alentours. Bien sûr de nombreux Coréens continuent d’amener leur repas à réchauffer au travail. Tout comme en France, certains ne jurent que par leur gamelle maison et d’autres commandent tous leurs repas du midi !

Le Dosirak maison est donc un peu plus associé aux pique-niques et occasions spéciales. C’est un panier-repas joliment organisé et visuellement travaillé.

Le Dosirak industriel

Lorsque aujourd’hui on parle de Dosirak à un Coréen (en tout cas ceux autour de moi), il va tout de suite penser aux Dosiraks industriels de supérette.

dosirak industriel coreen

Pratiques, bons marchés,.. Ils sont également très populaires comme nos sandwichs et salades industrielles.

Le Dosirak traditionnel

Il reste cependant dans l’imaginaire collectif coréen une image du Dosirak traditionnel. Celui d’une boîte en métal rectangulaire toute simple, remplie de riz, de saucisse, de kimchi sauté (et parfois d’autres banchans) :

dosirak traditionnel

Jusque dans les années 80, ces dosiraks étaient très répandus, notamment pour les écoliers. Mon copain, né en 1991, n’a lui jamais connu ces boîtes en métal (du moins dans son quotidien).

Aujourd’hui on retrouve ces dosiraks traditionnels dans les Suljibs, les bars coréens. C’est un Anju (안주), un accompagnement à l’alcool. Le côté un peu retro qui doit plaire quand on boit un verre…

Mais alors, comment on prépare ce Dosirak si ancré dans la culture et l’imaginaire coréen ?

Les ingrédients du Dosirak traditionnel

On trouve le Kimchi tout fait dans certaines supérettes asiatique, au rayon frais. Je fais le mien maison, vous trouverez la recette ici !

Le Dosirak traditionnel contient une sorte de saucisse. Je trouve que le saucisson cuit à l’ail ou le cervelas font très bien le job ! On peut aussi utiliser du spam.

Pour le reste, il suffit de préparer du riz à la coréenne !

La recette du Dosirak traditionnel

old school lunchbox coreenne

Dosirak traditionnel

Maureen Yun
Le Dosirak est la lunch-box (ou bento) coréenne. Si aujourd'hui il en existe de nombreux style avec pleins d'ingrédients, beaucoup de Coréens se rappellent avec nostalgie des vieux dosirak, servis dans une boite en fer et composé de riz, oeuf, saucisse et kimchi. Joliment présentés, ils se secouent ensuite pour mélanger délicieusement tous les ingrédients et offrir une explosion de saveurs !
Temps de préparation 5 min
Temps de cuisson 15 min
Temps total 20 min
Type de plat Plat principal
Cuisine Coréenne
Portions 2 personnes
Calories 537 kcal

Equipment

  • 1 boîte lunch-box

Ingrédients
  

  • 1 saucisse (à l'ail ou cervelas) (ou spam)
  • 2 œufs
  • 1 bol kimchi
  • 2 bols riz rond cuit

Pour l'assaisonnement du kimchi

  • 1/2 c. à soupe gochugaru
  • 1/2 c. à soupe sucre
  • 1/2 c. à soupe huile sésame

Instructions
 

  • Couper plusieurs tranches de saucisses (en fonction de votre faim, nous en mettons 4 par personnes chez nous à peu près).
    Couper le kimchi en petits morceaux.
    1 saucisse (à l'ail ou cervelas), 1 bol kimchi
    doshilack etape 1
  • Faire chauffer une poêle et faire griller les tranches de saucisse des deux côtés. Une fois bien grillées, réserver.
    doshilack etape 2
  • Dans la même poêle faire les œufs au plat. Une fois cuits, réserver.
    2 œufs
    doshilack etape 3
  • Tenir au chaud.
    doshilack etape 7
  • Dans la même poêle chaude, faire sauter le kimchi.
    doshilack etape 4
  • Ajouter l'assaisonnement du kimchi et faire bien sauter sur feu vif.
    1/2 c. à soupe gochugaru, 1/2 c. à soupe sucre, 1/2 c. à soupe huile sésame
    doshilack etape 5
  • Une fois que c'est cuit, réserver.
    doshilack etape 6
  • Dans la lunch box, mettre une portion de riz.
    2 bols riz rond cuit
    doshilack etape 8
  • Poser les saucisses grillées.
    doshilack etape 9
  • Poser l’œuf sur le riz.
    doshilack etape 10
  • Poser le kimchi. Fermer la lunch box !
    doshilack etape 11

Notes

Pour manger la lunchbox, couper l'oeuf et la saucisse en petits morceaux puis fermer la boite et secouer vigoureusement pour remuer !
Keyword pique-nique, riz

Comment manger le Dosirak traditionnel

Une fois l’heure du repas arrivée, coupez (=réduisez en charpie) votre œuf et vos saucisses.

dosirak coupé

Refermez ensuite votre boîte et secouez fortement pour que le riz, le kimchi, la saucisse et l’œuf se mélangent bien.

dosirak mélangé

Vous pouvez ensuite manger ainsi votre riz bien parfumé avec tous les ingrédients !

Vous êtes encore là après ce long article ? Alors…

Petit aperçu de vie coréenne de l’époque

Lorsque j’ai fait mes recherches sur le Dosirak traditionnel en Corée, j’ai découvert une tranche de vie du quotidien de l’époque tout à fait touchante que je souhaite partager avec vous.

Dans les années 70-80 (peut-être avant ?), les salles de classe étaient chauffées avec des poêles en hiver. Les écoliers posaient leur boîte repas en métal sur le poêle pour la garder chaude. Ils les empilaient les unes par dessus les autres. Celle en bas de la pile chauffait un peu trop, et celles au dessus ne chauffaient pas assez. Certains écoliers mettaient alors en place un système de rotation pour que tout le monde ait la possibilité de manger un repas chauffé comme il faut !

poele avec dosirak

Abonnez-vous aux mises à jour

Adresse e-mail non valide