Plat de jjajangmyeons, nouilles coréennes

Le Jjajangmyeon est un plat de nouilles à côté duquel vous ne pouvez pas passer dans la cuisine coréenne ! Mélange de légumes et de viande de porc sautés puis mijotés dans une sauce épaisse à base de pâte de haricot noir, il est difficile d’en deviner la saveur avant de l’avoir goûté soi-même.

Extrêmement populaire en Corée, il est en tête des plats coréens d’inspiration chinoise les plus commandés au restaurant avec le Tangsuyuk et le Jjambbong.

Les ingrédients du Jjajangmyeon

Les ingrédients essentiels à la recette peuvent être un peu difficiles à trouver.

Le Chunjang

La pâte de haricot noir utilisée dans la recette (Chunjang – 춘장) ne se trouve que dans les supérettes asiatiques avec un bon rayon coréen. Vous pouvez également la retrouver en ligne comme ici ! Rendez-vous après la recette si vous souhaitez en savoir plus sur cette pâte essentielle à la recette des Jjajangmyeon.

Les nouilles

Pour les nouilles vous avez plusieurs choix : vous pouvez utiliser des nouilles Kalguksus (trouvables en ligne ici) sèches. Ce ne sont pas tout à fait les nouilles utilisées dans la recette d’origine, mais elles sont beaucoup plus faciles à trouver.

Très sincèrement le goût ne s’en trouve pas du tout altéré, la sauce restant l’élément essentiel des Jjajangmyeon.

Si toute fois vous voulez vraiment aller jusqu’au bout, certaines supérettes asiatiques comme Ace Gourmet à Lyon proposent les nouilles parfaites pour le Jjajangmyeon dans leur rayon surgelé. Les voici sur leur site web.

Remplacer les nouilles par le riz, le Jjajangbap

Vous n’avez pas les bonnes nouilles, ou vous n’aimez pas trop ça ?

On fait aussi cette recette en remplaçant les nouilles par du riz ! Riz blanc (recette ici) ou riz cantonais, réalisez la sauce exactement pareil et versez la juste sur le riz avant de servir !

C’est tout autant délicieux !

La recette des Jjajangmyeon

plat de jjajangmyeon coréen

Nouilles à la sauce de haricots noirs

Plat très très apprécié des coréens, les jjajangmyeons se dégustent beaucoup comme plat livré à domicile par les restaurants chinois. L'épaisse sauce à base de pâte de haricot noir lie à merveille les légumes et la viande et recouvre une base de pâte ou de riz selon les goûts !
Temps de préparation 15 min
Temps de cuisson 40 min
Type de plat Plat principal
Cuisine Coréenne
Portions 4 personnes
Calories 850 kcal

Equipment

  • Wok

Ingrédients
  

Pour la sauce

  • 150 g Chunjang (pâte de haricots noirs)
  • Huile végérale de friture
  • 1 c. à soupe Maizena
  • 500 mL eau
  • 1 c. à soupe sauce huître

Les ingrédients

  • 1 c. à soupe sucre
  • 1 courgette
  • 1/5 chou
  • 1 oignon
  • 200 g lardons natures
  • 10 cm poireau
  • 3 c. à soupe sauce soja
  • 4 portions Kalguksu ou nouilles pour Jjajangmyeons

Pour la décoration

  • 1/3 concombre

Instructions
 

  • Couper les légumes en morceaux parfaits pour manger en une bouchée.
    jjajangmyeon etape 1
  • Emincer le poireau.
    jjajangmyeon etape 2
  • Faire un bain d'huile de friture dans le wok et mettre le chunjang dedans.
    jjajangmyeon etape 3
  • Faire chauffer l'huile sur feu moyen en remuant constamment le chunjang pour que toutes la surface soit en contact avec l'huile.
    jjajangmyeon etape 4
  • L'huile ne doit pas bouillir mais doit mijoter autour du chunjang. Faire ça 5 minutes jusqu'à ce que le chunjang obtienne une texture un peu "goudronneuse".
    jjajangmyeon etape 5
  • Sortir le chunjang du wok et réserver.
    jjajangmyeon etape 6
  • Retirer l'huile à l'exception de l'équivalent d'1 cuillère à soupe dans le fond. Garder sur feu moyen-fort.
    jjajangmyeon etape 7
  • Ajouter les lardons ou le samgyeopsal dans l'huile chaude et faire cuire. Quand ils sont cuits ajouter le poireau, la sauce soja et bien mélanger.
    jjajangmyeon etape 8
  • Ajouter immédiatement l'oignon et mélanger/laisser cuire jusqu'à ce qu'ils soient cuits.
    jjajangmyeon etape 9
  • Quand les oignons sont presques cuits, ajouter les autres légumes et bien mélanger jusqu'à ce qu'ils réduisent un peu.
    jjajangmyeon etape 10
  • Ajouter le chunjang au milieu des ingrédients et bien mélanger. Il doit recouvrir tous les ingrédients.
    jjajangmyeon etape 11
  • Ajouter l'eau et bien mélanger, laisser sur un feu moyen à fort pour laisser cuire à petit bouillon 5 à 10 minutes.
    jjajangmyeon etape 12
  • Mélanger la maizena à un peu d'eau et verser. Ajouter la sauce huître et le sucre, bien mélanger jusqu'à ce que la sauce épaississe. Si elle n'épaissit pas assez après 5 à 6 minutes sur feu fort, rajouter de l'eau mélangée à de la maizena.
    jjajangmyeon etape 13
  • Faire cuire les pâtes 10 minutes dans l'eau bouillante, les égoutter et les rincer à l'eau froide.
    jjajangmyeon etape 14
  • Poser une portion de pâtes dans un bol et verser la sauce dessus.
    jjajangmyeon etape 15
  • Ajouter une petite julienne de concombre sur le dessus avant de servir !
    jjajangmyeon etape 16
Keyword chinois, coréen, nouille, sauce noire

Les variantes des Jjajangmyeon

  • Jjajangbap : Comme expliqué plus haut, il s’agit du même plat mais servi avec du riz au lieu des nouilles. Dans les restaurants chinois en Corée, lorsque vous commandez du riz sauté il sera souvent servi avec la sauce Jjajang.
  • Kan-jjajang : Ce type de Jjajang ne comprend pas de sauce. Les légumes sont sautés dans la pâte de haricot noir puis servis directement sur les nouilles. C’est une version plus sèche de la recette, aussi très appréciée.
  • Le Jjajangmyeon de Busan : Les Busanais ont développé le plat en ajoutant un œuf au plat au dessus ! Vous ne trouverez cette version des Jjajangmyeon que dans les restaurants de Busan et de la région.
  • Jjajang-Tteokbokki : Les Tteokbokki sont un plat de tteok (gâteaux de riz coréens) cuit dans une sauce rouge très pimentée. C’est un plat très populaire et connu de la cuisine coréenne. Une version moins traditionnelle a vu le jour récemment, en utilisant pour base le Chunjang, la pâte de haricot noir, au lieu de piment. Cette version beaucoup moins piquante peut convenir aux palais les plus fragiles.
  • Jjajangmyeon instantanés : La version “nouille instantanée” des Jjajangmyeon est également très répandue et populaire. Il en existe plusieurs marques. Beaucoup plus rapide à faire, ce sont mes nouilles instantanées préférés !
    La marque la plus connue est Chapagetti, mais il en existe d’autres comme Paldo Jjajangmen, Beijing Jjajang, etc.

Ce n’est pas vraiment une “autre version” mais beaucoup de coréens ajoutent une cuillère de Gochugaru (poudre de piment coréenne) à leur Jjajangmyeon. Cela donne un petit coup de boost au plat !

Plat de jjajangmyeon

Où manger des Jjajangmyeon ?

Les Jjajangmyeons sont très souvent le plat le moins cher sur les menus des restaurants chinois en Corée. Le plat ne coûte généralement pas plus de 5-6€, c’est donc une affaire !

Comme la grande majorité des restaurants chinois offrent la livraison des plats, c’est également un plat très livré à domicile. Il y a quelques temps, le livreur apportait un plat dans un vrai bol, que le client laissait ensuite devant sa porte pour que le livreur revienne chercher le bol ! Maintenant, l’utilisation de plats jetables semble être plus répandue.

A quelles occasions mange-t-on des Jjajangmyeon ?

Le plus amusant avec les Jjajangmyeon est que ce plat est mangé pour des évènements très particuliers dans la vie des coréens :

Manger des Jjajangmyeon pour le Black Day

Un mois après la Saint valentin, le 14 mars, les célibataires se réunissent et mange des Jjajangmyeon. Le noir de la sauce matche le noir de leur désespoir d’être seul et désespéré. C’est une tradition très récente principalement suivie par les collégiens et lycéens.

Manger des Jjajangmyeon le jour de la remise des diplômes

C’est une vieille tradition coréenne qui se perd un peu avec les nouvelles générations. Cependant, mon copain coréen a bien mangé des Jjajangmyeon le jour de sa remise de diplôme !

La raison n’est pas bien claire, mais il semblerait que cette tradition vienne de l’époque ou les Jjajangmyeon étaient un plat plutôt cher. On le mangeait donc pour les occasions spéciales ! De nos jours c’est un plat très bon marché, aussi les jeunes générations se tournent vers d’autres plats (Tonkatsu, Galbi,…).

Manger des Jjajangmyeon le jour d’un déménagement

Cette tradition a une raison très pratique. Le jour d’un emménagement dans un nouveau lieu de vie, on n’a généralement ni le temps ni les affaires pour cuisiner. On se fait donc livrer le repas !

La cuisine chinoise est une des cuisines les plus livrées en Corée, et ce depuis très longtemps. C’était donc le choix le plus évident que de commander chinois, et en particulier des Jjajangmyeons !

Aujourd’hui l’offre en livraison a exponentiellement augmenté donc le choix est plus vaste le jour de son déménagement. Mais cette tradition perdure tout de même chez certains !

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à me le faire savoir en notant et en laissant un commentaire juste sous la recette ! Tout retour sur les recettes que je vous présente m’aide :).