ingredients coreens indispensables a avoir dans sa cuisine pour cuisiner coreen en toute circonstance

Vous avez décidé de vous mettre à cuisiner coréen à la maison, mais vous vous sentez un peu perdu devant la liste de course ? Pas de panique, voici un guide qui devrait vous être très utile !

Il y a des ingrédients à avoir en toute circonstance chez soi si vous faites entrer la cuisine coréenne dans votre quotidien. En effet certains ingrédients coréens reviennent si souvent dans les recettes que les avoir en stock vous fera gagner un temps dingue !

En ayant ces ingrédients dans vos placards, vous aurez déjà la base de la plupart des recettes. Il suffira d’un saut au supermarché pour compléter avec une viande, quelques autres ingrédients potentiels…

Nous allons passer en revue les ingrédients indispensables à avoir à la maison pour cuisiner coréen, avec tous mes conseils de conservation et d’utilisation !

SOMMAIRE

  1. Les ingrédients indispensables à la cuisine coréenne que vous trouverez au supermarché asiatique
  2. Les ingrédients indispensables à la cuisine coréenne que vous trouverez au supermarché près de chez vous
  3. Les ingrédients à acheter chez votre maraîcher ou votre supermarché
  4. L’essentiel numéro 1 : le riz rond !

Les ingrédients indispensables à la cuisine coréenne que vous trouverez au supermarché asiatique

doenjang, pate de soja fermentee coreenne

Doenjang – Pâte de soja fermentée (된장)

Le Doenjang est une pâte marron réalisée à base de graines de soja fermentées. La consistance est très pâteuse et compacte, et la texture assez inégale. L’odeur et le goût sont très forts.

On l’utilise dans les bouillons, dans les sauces ou en marinade pour certains accompagnements coréens. Il atténue les odeurs fortes de viande et apporte la saveur “umami” aux plats. On en rajoute donc souvent un peu pour les relever sans que son goût ne se remarque au final.

AVANT OUVERTURE : Se conserve dans un endroit sec, à l’ombre pendant plusieurs années (voir la date de péremption).

APRÈS OUVERTURE : Se conserve au frigo pendant plusieurs mois, jusqu’à facilement un an, sans problème. Le Doenjang ne périme jamais au point de devenir mauvais ou dangereux pour la santé. De la moisissure peut apparaitre mais il est possible de la retirer et de consommer le Doenjang.

RECETTES CONTENANT DU DOENJANG

Doenjangjjigae végétarien (soupe de Doenjang végétarienne)

Sogogi Doenjang-guk (soupe de Doenjang au boeuf)

Sauté d’aubergine au Doenjang, sauce Ssamjang

LIEN POUR ACHETER EN LIGNE : Doenjang 500g

gochujang, pate de piment coreenne

Gochujang – Pâte de piment (고추장)

Le Gochujang est également une pâte, mais de piment cette fois ! Très épicée, elle offre également une douceur en goût, une rondeur sucrée qui atténue le piquant du piment. La pâte est rouge, lisse et plus harmonieuse que le doenjang.

C’est un ingrédient indispensable d’un très grand nombre de marinades et plats épicés coréens. Le plat est rouge ? Il contient probablement du Gochujang. A l’inverse du Doenjang, il est peu utilisé pour faire des bouillons (à part dans le cas du Gochujang Jjigae).

AVANT OUVERTURE : Se conserve dans un endroit sec, à l’ombre pendant plusieurs années. La date de péremption n’est pas vraiment un indicatif pour un bon Gochujang. Même la date dépassée, vous pouvez toujours essayer de l’ouvrir pour vérifier s’il ne peut pas être utilisé.

APRES OUVERTURE : Se conserve au frigo pendant plusieurs mois, jusqu’à facilement un an, sans problème. Le Gochujang ne périme jamais au point de devenir mauvais ou dangereux pour la santé. Le goût peut tourner. Si votre Gochujang a un goût un peu acide, aigre, il est peut-être temps de le jeter. Mais il ne sera pas mauvais pour vous, juste moins bon.

RECETTES CONTENANT DU GOCHUJANG

Gochujang Jjigae (Soupe au porc et au Gochujang)

Sauce Ssamjang (Sauce pour barbecue coréen)

Yangnyeom Chicken (Poulet frit coréen épicé)

LIEN POUR ACHETER EN LIGNE : Gochujang 500g

huile sesame

Huile sésame – Chamgireum (참기름)

Que serait la cuisine coréenne sans l’huile sésame ? Avec son arôme puissant aux notes de noix, l’huile sésame parfume les marinades, les sauces à tremper, les riz sautés, les banchans…

A l’exception des marinades de viande, on l’utilise généralement en fin de recette en petite quantité ou dans les plats froids, pour une explosion de saveur.

AVANT OUVERTURE : L’huile sésame est généralement conservée dans une bouteille opaque ou un bidon. Elle est un peu sensible à la lumière aussi il vaut mieux la conserver dans des placards au sec. Non ouverte, elle se conserve facilement jusqu’à la date de péremption voire plus.

APRÈS OUVERTURE : Il faut toujours bien refermer la bouteille et la conserver dans un placard avec vos autres huiles. L’huile sésame se conserve plusieurs mois sans problème. Comme les autres huiles elle peut devenir rance après un long moment, mais le goût devrait être un bon indicateur

RECETTES CONTENANT DE L’HUILE SÉSAME :

Gyeran Deop Bap (oeufs brouillés coréens)

Yachae Juk (porridge de riz au légume)

Japchae (nouilles de patates douces aux légumes)

LIEN POUR ACHETER EN LIGNE : Huile sésame coréenne 160mL  / On en trouve également dans nos grandes surfaces, nos magasins bio,…

gochugaru, poudre de piment coreenne

Gochugaru – Poudre de piment coréen (고추가루)

Le Gochugaru est une poudre de piment rouge sèche de flocons assez grossiers. Pour réaliser le Gochugaru, on utilise des variétés de piments coréennes. Les piments coréens ne sont pas les plus piquants du monde, mais la poudre de piment coréen relève bien les plats ! Attention en fonction de votre résistance.

Si le Gochujang est présent dans presque toutes les recettes “rouges” coréennes, le Gochugaru est l’ingrédient présent dans absolument toutes les recettes épicées coréennes. C’est l’ingrédient le plus utilisé pour pimenter les plats.

On ne peut pas remplacer le Gochugaru avec n’importe quelle poudre de piment. Rangez votre paprika.

AVANT OUVERTURE : dans son emballage, le Gochugaru se conserve comme vos épices. De préférence dans un endroit sec à l’abris de la chaleur.

APRÈS OUVERTURE : Puisque le Gochugaru est sec, il ne devient jamais mauvais ou dangereux. Il peut perdre du goût si vous fermez mal l’emballage ou après des années à attendre dans votre placard.

RECETTES CONTENANT DU GOCHUGARU :

Kimchi

Oi Muchim (Concombre mariné épicé)

Sundubu Jjigae (Soupe de tofu soyeux)

LIEN POUR ACHETER EN LIGNE : Gochugaru 500g

sauce soja

Sauce soja – Kanjang (간장)

Très salée, la sauce soja assaisonne les plats et leur apporte la saveur “umami”. Dans la cuisine coréenne, elle est utilisée à peu près partout : dans les marinades, en assaisonnement de plats sautés, dans les banchans, en sauce à tremper,…

La sauce soja coréenne se répartit en trois styles : la sauce soja “normale” ( Jin Kanjang 진간장), la sauce soja “pour soupe” (Guk Kanjang 국간장) et la sauce soja “pour sauter” ( Yangjo Kanjang 양조간장). Ces trois styles correspondent à différents degrés de fermentation de la sauce, donnant des goûts plus ou moins légers et des couleurs plus ou moins foncées.

La version la plus versatile et celle que vous vous devez d’avoir est la sauce soja normale, la Jin Kanjang. Elle présente une étiquette rouge.

Attention : la sauce soja coréenne “normale” est différente de la sauce soja japonaise. Elle est plus légère, moins forte. La sauce soja japonaise s’apparente plus à la sauce soja Yangjo Kanjang. Ce n’est pas une grosse différence mais si vous utilisez une sauce soja japonaise pour cuisiner, le goût sera plus prononcé.

AVANT OUVERTURE : se conserve au sec à l’abri de la lumière. Ne se périme pas vraiment malgré la présence d’une date de péremption. Après la date, le goût peut perdre un peu mais elle ne devient pas dangereuse pour la santé.

APRÈS OUVERTURE : se conserve dans le placard ou le frigo, dans une bouteille bien fermée. A nouveau même ouverte, la sauce soja ne périme pas et ne devient pas dangereuse pour la santé. Au pire elle peut perdre en saveur.

RECETTES CONTENANT DE LA SAUCE SOJA :

Galbijjim (côtes de boeuf braisées)

Yangpa Jeolim (oignons marinés)

Tteokgalbi (petits steak hachés marinés coréens)

LIEN POUR ACHETER EN LIGNE : Sauce Soja Jin 930mL // Se trouve également en supermarché standard, en format “japonais”

dasida, bouillon coreen

Dashida – Bouillon (다시다)

Le Dashida est une poudre de bouillon coréenne. Comme nos bouillons cube, elle permet de réaliser des bouillons riches en saveur en un temps record.

Il en existe trois types : le bouillon d’anchois, le bouillon de fruits de mer et le bouillon de bœuf. Le Dashida d’anchois est selon moi le plus basique pour la cuisine coréenne. La plupart des bouillons coréens sont réalisés avec différents légumes, des algues et des anchois. Je vous recommande donc d’acquérir celui-ci.

Le Dashida est pour moi la “poudre magique” qui fait exploser la saveur des plats. Si vous connaissez le MSG, c’est le même résultat. Ajoutez en une petite pincée dans vos préparations, que ce soit des bouillons ou non, et le goût sera rehaussé !

AVANT OUVERTURE : se conserve au sec à l’abri de la chaleur. Ne périme pas vraiment mais peut perdre en goût après la date limite de consommation.

APRÈS OUVERTURE : se conserve dans un conteneur fermé hermétiquement au sec à l’abri de la chaleur. Ne périme pas vraiment mais peut perdre en goût après la date limite de consommation.

LIENS POUR ACHETER EN LIGNE : Dashida à l’anchois     Dashida de boeuf

ingredients indispensables a avoir dans sa cuisine pour cuisiner coreen en toute circonstance

Les ingrédients indispensables à la cuisine coréenne que vous trouverez au supermarché près de chez vous

miel toutes fleurs

Miel – Kkul (꿀)

Le miel apporte le goût sucré dans beaucoup de recettes coréennes, notamment les sauces. Préférez un miel doux toutes fleurs. La texture doit être liquide et le goût le plus neutre possible.

Lorsque les recettes comprennent du sucre, bien souvent vous pouvez le remplacer par du miel. Le pouvoir sucrant est similaire.

Si vous n’avez pas de miel, remplacez-le par une eau sucrée.

RECETTES CONTENANT DU MIEL :

Yangnyeom Chicken (Poulet frit coréen épicé)

Creamion Chicken (Poulet frit coréen à la sauce oignon et crème)

sucre

Sucre – Seoltang (설탕)

Cela peut sembler surprenant mais les recettes coréennes utilisent souvent du sucre dans les plats salés. Le sucre exhausse le goût et apporte une profondeur aux sauces et aux bouillons épicés.

Si vous n’avez pas de sucre, vous pouvez remplacer par un miel doux toutes fleur ou du jus de poire.

sel

Sel – Sogeum (소금)

Quelle cuisine n’utilise pas le sel pour relever ses plats ? La cuisine coréenne n’y fait pas exception !

huile de cuisson

Huile de cuisson – Gireum (기름)

L’huile de cuisson est importante dans beaucoup de recettes coréennes. Pour frire ou faire sauter, c’est un indispensable.

J’utilise de l’huile de colza ou de l’huile de tournesol.

vin blanc de cuisine

(Bonus) Vin blanc de cuisine – Matsul (맛술 )

La cuisine coréenne utilise régulièrement de l’alcool pour ses sauces notamment qui accompagnent des viandes. Si nous n’avons pas les mêmes alcools, j’ai trouvé que le vin blanc de cuisine (type La Villageoise) agit en parfait remplacement.

legumes a toujours avoir dans sa cuisine pour cuisiner coreen en toute circonstance

Les ingrédients à acheter chez votre maraîcher ou votre supermarché

ail

Ail – Maneul (마늘)

La Corée fait partie des pays qui consomment le plus d’ail par habitant au monde. 8,2kg par an et par personne quand même (pour 0,6 en France).

C’est bien simple, l’ail est partout. Et en quantité. Ne pas avoir d’ail dans votre placard est se tirer une balle dans le pied en matière de cuisine coréenne. Je vous conseille de toujours en avoir un bon stock à disposition.

oignon

Oignon – Yangpa (양파)

L’oignon fait partie des légumes les plus utilisés de la cuisine coréenne. Peu cher, il apporte de belles saveurs aux plats. Chez nous qui cuisinons coréen tous les jours, les filets d’oignons ne font pas long feu !

C’est un légume qui se conserve longtemps aussi il est toujours bon d’en avoir dans ses placards !

poireau

Poireau – Pa (파)

Les Coréens ont plusieurs types de “poireau”, qui vont de la ciboule asiatique au poireau tel qu’on le connait. Buchu (부추), Jjokpa (쪽파), Daepa (대파),… Il n’est pas toujours facile d’avoir les bons équivalents dans nos supermarchés. Je trouve que le poireau est le meilleur remplacement qui se conserve un bon moment.

L’essentiel numéro 1 : le riz rond !

riz rond pour cuisiner coreen

Le riz est bien sûr un élément central dans les repas coréen !

J’en ai beaucoup parlé dans un article au sujet du riz coréen que vous retrouverez ici :

La recette du riz coréen

Préférez un riz au grain rond et petit. C’est un riz que l’on retrouve dans nos supermarché sous les appellations “riz à risotto” ou “riz à dessert”. J’en trouve dans tous les supermarchés.

Abonnez-vous aux mises à jour

Adresse e-mail non valide